EN CAS D'URGENCERtour Home Page

Appelez le 15

Infarctus myocardique / Attaque cérébrale

LES SIGNAUX D'ALARME de l'infarctus myocarde


Nous décrivons ci-dessous quelques signes ou symptômes que l’on peut ressentir en cas d’infarctus myocardique.
Douleur ou gêne thoracique.
La plupart des attaques cardiaques se traduisent par une douleur intense siégeant au milieu du thorax et persistant de longues minutes, ou éventuellement intermittente. Vous pouvez la ressentir comme une oppression, un poids, un étau, une douleur, une brûlure
Gêne dans d’autres localisations que le thorax.
Les symptômes peuvent inclure une douleur dans les mâchoires, un ou les deux bras, le creux de l’estomac, le dos.
Sensation de gêne pour respirer.
Cette sensation survient souvent en même temps que la douleur dans le thorax. Elle peut toutefois survenir avant la douleur.
Autres signes:
On ressent parfois des nausées, des sueurs froides.
Si vous ou quelqu’un de votre entourage ressent une gêne thoracique, surtout si elle est accompagnée d’autres signes cités ci-dessus, n’attendez pas plus de 5 minutes avant d’appeler à l’aide.
Appeler le 15 est le plus souvent le meilleur moyen d’obtenir rapidement des secours de qualité. L’équipe médicale pourra commencer le traitement sur place, à votre domicile.
Si vous êtes dans l’impossibilité d’appeler le centre 15 demander à quelqu’un de vous emmener au centre hospitalier le plus proche. Ne conduisez pas sauf absolue nécessité.

LES SIGNAUX D'ALARME de l’attaque cérébrale

Paralysie ou perte de la force motrice de survenue brutale touchant une moitié du corps et/ou du visage.
Confusion brutale, trouble du langage ou de la compréhension.
Perte brutale de la vision d’un ou des deux yeux.
Trouble brutal de la marche, vertiges, perte de l’équilibre et de la coordination des mouvements
Maux de tête brutal, sévère et de cause inconnue

Appelez vite le 15 !


L’infarctus du myocarde et les attaques cérébrales sont des urgences vitales - chaque seconde compte.


Si vous ressentez ou voyez quelqu’un qui ressent l’un de ces signes appelez le 15.


Aujourd’hui les victimes d’attaque cérébrale ou d’infarctus du myocarde peuvent bénéficier de nouveaux traitements qui n’existaient pas il y a quelques années. Par exemple les “fibrinolytiques” peuvent dissoudre les caillots en formation et sauver des vies et diminuer les handicaps ultérieurs. Mais pour être efficace ces traitements doivent être administrés rapidement après les premiers symptômes.
Aussi, n’attendez pas qu’il soit trop tard – demandez de l’aide!


Statistiques
Chaque année 180 000 français décèdent de maladie cardiovasculaire. C’est la première cause de mortalité. C’est pourquoi il est important de diminuer les facteurs de risque, de connaître les signaux d’alarme et de savoir quoi faire lorsque des signaux d’alarme surviennent.


Les facteurs de risque
Il existent des facteurs de risque cardiovasculaire :

- Vous êtes traité pour la tension.
- Vous avez déjà fait une maladie cardiovasculaire de type attaque, infarctus, artérite.
- On vous connaît des « dépôts », « sténose », « plaques d’athérome » dans vos artères.
- Vos parents, vos frères ou sœurs ont fait un infarctus tôt dans leur vie.
- Vous avez plus de 45 ans (homme) de 55 ans (femme).
- Vous fumez.
- Vous êtes diabétique.
- Vous avez trop de cholestérol.

RETOUR HAUT DE LA PAGE


APPELEZ VITE LE 15



urgence appelez le 15

 
Tous droit réservé ©2012 CCECB Réalisation Kitcreasite